Burundi: Classement TI – De la 165ème place en 2012 à la 157ème en 2013

bdi_transparency_international_2013Selon le rapport de Transparency International 2013, le Burundi a progressé en gagnant 3 points par rapport à 2012, passant de 19 points sur 100 à 21.
En 2012, le Burundi se classait 165ème sur 176 pays, en avançant de 7 places par rapport à 2011. Pour 2013, le pays poursuit sa progression. Le Burundi s’est classé au 157ème rang. Les autorités burundaises se réjouissent des progrès mais souhaitent aller encore plus loin les années avenir…

Ce mardi 3 décembre 2013, au Ministère des Relations Extérieures et de la Coopération Internationale du Burundi,  le Représentant résident du Fonds Monétaire Internationale (FMI) au Burundi, M. KOFFIE YAO, expliquait que  le Burundi avait fait beaucoup de progrès en matière de gestion macro économique et avait salué le travail de l’Office Burundais des Recettes OBR  dans la bonne gestion des ressources de l’Etat. M. KOFFIE YAO faisait remarquer que c’est un processus qui prend du temps et a cité l’exemple du Rwanda qui avait mis 12 ans pour mettre au point un système fiscal efficace… Or au Burundi,  l’OBR a commencé à travailler en 2010 et elle vient d’annoncer avoir récolté plus de 325 Millions USD pour les 11 mois de l’année 2013. C’est un début plus que remarquable… Il n’y a pas de secret … Ainsi  d’année en année le Burundi est de mieux en mieux côté au niveau du Doing Business de la Banque mondiale. Concernant les indices de perception de la corruption aujourd’hui, selon Transparency International, le Rwanda est à la 49ème place sur 176 pays, tandis que le Burundi occupe la 157ème. Toutefois le Burundi, qui sort de guerre en 2005,  se rapproche de plus en plus des chiffres des pays de la Région.

Au niveau des autorités burundaises, on est à moitié content, car on progresse …  Mais, selon un spécialiste de ces notations TI, ce qui explique aussi ce chiffre peut être lié au rapport existant entre le gouvernement du Burundi et l’association ABUCO (Association Burundaise des Consommateurs) qui est le référant pour Transparency International au Burundi.

DAM,NY,AGNEWS, le 5 décembre 2013

Facebook Comments