Burundi: Le CNDD-FDD parle de la Feuille de Route 2015

Le Président du CNDD-FDD ,l'Honorable  Pascal Nyabenda  ( Photo: facebook.com/cndd.fdd )

Le Président du CNDD-FDD ,l’Honorable Pascal Nyabenda ( Photo: facebook.com/cndd.fdd )

A l’issue d’une rencontre qui regroupait les acteurs sociaux et politiques burundais  concernant la feuille de route  qui mènera aux élections de 2015, ce vendredi 29 novembre 2013, le patron du CNDD-FDD (1er force politique au Burundi) l’Hon. Pascal Nyabenda a exprimé toute  sa satisfaction au cours d’une conférence de presse à la permanence nationale de son parti…

Le président du parti CNDD-FDD, l’honorable Pascal Nyabenda  se dit satisfait du déroulement de ces travaux qui ont conduit à un compromis, porteur d’espoir.
Le CNDD-FDD garde sa position légaliste et de défenseur de la Démocratie concernant l’amendement  futur  de certaines dispositions de la Constitution.  L’honorable Pascal Nyabenda est très clair. La prérogative revient d’abord au Président de la République. Car, par la constitution de la république en ses articles 297 et 299 , pour la bonne marche des affaires du pays, c’est le chef de l’exécutif qui prend l’initiative de retoucher une ou quelques dispositions contenues dans la loi fondamentale et cela sans consulter les partis politiques. Toutefois, les contributions des uns et des autres peuvent être prises en compte. Pour cela, il faut passer par l’Assemblée Nationale qui représente le peuple, seul détenteur de la souveraineté. « Les institutions issues des élections de 2010, ont été élues par le peuple. Qu’ on les aime  ou pas, peu importe, ils prennent des décisions au nom du peuple », a-t-il insisté.

Avant le 31 décembre 2013, le Burundi devra avoir sa loi électorale (Code électorale) pour 2015.  Le PNUD a déjà à disposition près de 40 Millions USD sur les 60 Millions nécessaires pour la bonne marche des scrutins démocratiques de 2015.
Le Président du CNDD-FDD, l’Hon. Pascal Nyabenda, a saisit cette occasion pour lancer un clin d’œil à ses adversaires politiques, qui ces derniers jours souhaitent organiser de grandes manifestations, pour lui,  le temps est au travail et non aux révoltes…

DAM, NY, AGNEWS, le 30 novembre 2013

Facebook Comments