Burundi: Un arrêt de la Cour Constitutionnelle donne tord à l'UBJ

La Cour Constitutionnelle

La Cour Constitutionnelle

Les articles de la Loi de presse burundaise dénoncés par l’Union Burundaise des Journalistes (UBJ) en juillet 2013 ne sont pas anti constitutionnelle.
 
Ce mardi 7 janvier 2014, à Bujumbura, la Cour Constitutionnelle du Burundi  a  donné une réponse à la requête de l’Union Burundaise des Journalistes UBJ  concernant la loi de la presse burundaise n°11 du 4 juin 2013.  Le Président de Cour Constitutionnelle, le Juge Charles Ndagijimana, à travers  un arrêt de cette même cour, n’a pas jugé la nouvelle loi sur la presse ultra-liberticide comme l’avait dénoncé l’UBJ…
Les articles dénoncés d’- anti constitutionnelles – par l’UBJ  ( art.19 b,i,h ;  art.58 3 ;  art.61; art.62; art.67; art.68; et art.69 )  au près de la Cour Constitutionnelle le 19 juillet 2013,  ne sont pas anti constitutionnelles. Selon l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, ces articles respectent scrupuleusement la Constitution du Burundi.

La Cour a toutefois appelé à l’Etat du Burundi  de baisser les coûts des amendes imposés aux journalistes en cas de délit dans cette loi…

Depuis 2005, le Burundi montre qu’il est un véritable état de droit et une Démocratie respectable en Afrique.

DAM, NY, AGNEWS, le 7 janvier 2014

Facebook Comments