Burundi: A nos Batabazi, Badasigana de Ndago,et combattants FDD

Le Président du CNDD-FDD à la tombe du -Combattant- mort pour la Patrie. (Photo: Facebook CNDD-FDD)

Le Président du CNDD-FDD à la tombe du -Combattant- mort pour la Patrie. (Photo: Facebook CNDD-FDD)

Ces derniers jours au Burundi, les Barundi vivent quelque chose d’intense … Ils célèbrent  -les Combattants ou Guerriers- Barundi, comme on célèbre ailleurs des Saints …

Ce Dimanche, 17 Novembre 2013, le Parti CNDD-FDD a célébré dans toutes les communes du pays la journée du combattant  ( ou du guerrier ).

Le très populaire Président africain du Burundi, S.E. Pierre Nkurunziza a célébré cette journée au stade de Buye en Commune Mwumba de la Province Ngozi.
Le Président du Parti CNDD-FDD, l’Hon. Pascal Nyabenda était en Commune Mpanda de la Province Bubanza. Il a rappelé que le Parti CNDD-FDD célèbre cette journée dans le but de se souvenir où ils étaient et reconnaître le pas déjà franchi actuellement puisque le passé prépare l’avenir. L’Hon. Pascal Nyabenda a souligné l’importance que sa formation accorde à la solidarité vis à vis des handicapés de la guerre. Le Parti CNDD-FDD continuera à les appuyer en octroyant notamment des Cartes d’Assurance Maladie (CAM).  


Le Président de l’Assemblée nationale Pie Ntavyohanyuma était de son côté en Commune Rango de la Province Kayanza.  Le Président du Parti CNDD-FDD dans cette commune M. Félix Ndayisenga a demandé à ceux qui ont dévié de renouer avec l’idéologie du parti pour le développement durable du pays.
Le Président du Sénat Gabriel Ntisezerana, en Commune Musigati de la Province Bubanza, a dit que cette journée était l’occasion de faire l’introspection sur ce qui s’est passé pour éviter que le mal ne se reproduise...

Que signifie cette journée du 16 novembre, journée du combattant au Burundi…

(A gauche) Le Muganwa Charles Baranyanka et ( A Droite ) Feu Mze Nyetera Antoine (Prince Rwandais) Photo Burundi Agnews 31/10/2008

(A gauche) Le Muganwa Charles Baranyanka et ( A Droite ) Feu Mze Nyetera Antoine (Prince Rwandais) Photo Burundi Agnews 31/10/2008

Le combattant,ou le guerrier (toute une tradition), pour le Burundi est celui qui donne sa vie pour protéger la Patrie, notamment en danger.  Dans l’Histoire du Burundi, on en a eu d’innombrables Batabazi – c’est à dire  des Sauveurs de la Nation- qui ont mené des batailles mémorables aux côtés et parmi les Bami (Roi) Barundi face aux agresseurs étrangers.
A la fin du 19 ème siècle, ce sont les Badasigana – nom des braves guerriers du Mwami -Roi- Mwezi Gisabo – qui sont encore dans nos mémoires. En 1889, les combattants ou guerriers Barundi ont foutu une raclé aux soldats allemands du Keiser (Empereur) Guillaume ( Voir ce 1er extrait de cette bataille du Dernier Samourai ), avant que ce dernier ne reprenne sa revanche à Ndago, en province de Muramvya, en 1903. Sur ce champ de bataille de Ndago, en une journée le Burundi a perdu entre 15000 et 20000 guerriers, parmi les plus redoutables, qui avaient du faire face, eux avec leurs mains, leurs flèches et leurs lances,  aux canons et aux mitrailleuses rotatives allemandes ( Voir ce 2ème extrait de cette bataille du Dernier Samourai ). Après il y a eu le Traité de Kiganda, toutefois la Monarchie millénaire -Ingoma Y’Uburundi- était préservée !  Un des officiers allemands qui prit part à ces batailles face aux fabuleux guerriers Barundi, dira que “nulle part en Afrique où ses hommes avaient eu à livrer bataille, ils n’avaient rencontré pareille résistance”.

L’historien Burundais, le Prof. Augustin Nsanze

Au 20ème siècle, la 2ème vague de combattants redoutables que les Barundi ont connu, ce sont tous ces combattants Barundi morts pendant la guerre civile du Burundi (1993-2013), que fêtent le parti CNDD-FDD aujourd’hui !   Ces braves guerriers Barundi ont du faire face aux militaires putschistes bahima burundais qui avaient tué – le héro National Feu Melchior NDADAYE –. Une sorte de récidive car en 1972, ces mêmes militaires avaient tué  le Mwami NTARE V-, Feu Charles NDIZEYE – fils du Mwami MWAMBUTSA IV, père du héros national Feu le Muganwa (Prince) -Rwagasore-.

______________

La menace Hima ( redoutée des Barundi depuis le 15ème siècle ) avait,  depuis  40 ans de règne montrée toutes ses dents, en supprimant la Monarchie millénaire des Barundi -Ingoma Y’Uburundi- ( un sacrilège), puis en réalisant le Génocide-Régicide … C’est à dire en déstabilisant toute la société Rundi face aux innombrables défis mondiaux qui l’attendait.
Pendant une décennie,  ce sont  plus de 15000 jeunes guerriers et combattants des Forces pour la Défense de la Démocratie FDD ( et biens d’autres) qui vont mourir au combat  faisant face à l’armée Hima  des Forces Armées Burundaises (FAB) du régime putschiste du  Dictateur  Muhima Pierre BUYOYA.

_________________

Le 16 novembre 2003, ces vaillants combattants Barundi, grâce à un rapport de force militaire qui leur étaient favorables face au Régime militaire Hima,  mettaient fin, en signant l’Accord Global de cessez le feu,  à 4 décennies d’une des Dictatures militaires qui aura été l’une des plus criminelles du 20 ème siècle:  la Dictature militaire des Bahima Burundais (Micombero, Bagaza, et Buyoya).  Cette dernière a fait en près de 40 ans plus de 4,5 Millions de victimes Barundi.

Depuis 2005, la quiétude est revenue dans ce pays de Milles et unes Collines. Le Burundi est devenu une démocratie, avec des institutions stables, et surtout, avec des forces de l’ordre – Rundi – à nouveau national. Ce pays est concentré désormais vers son propre Développement …

DAM, NY, AGNEWS, le 17 novembre 2013

________________________________________________________________

Le Burundi, Face à la Croix et à la Bannière

La couverture du Livre (Version PDF)

E-mail  de Charles Baranyanka : cbaranyanka@yahoo.fr

30 Euro pour le Livre + pour l’étranger les frais postaux pour l’envoi de chaque livre est 15 euros.

________________________________________________________________

Facebook Comments