BURUNDI BREWERY lance une bière locale SOMA-BURUNDI

S.E. GErvais Rufyikiri au lancement de la Bierre SOMA-BURUNDI par BURUNDI BREWERY (Photo: vicepresidence2.gov.bi )

S.E. GErvais Rufyikiri au lancement de la Bierre SOMA-BURUNDI par BURUNDI BREWERY (Photo: vicepresidence2.gov.bi )

Avant hier, samedi 21 décembre 2013, à l’Hôtel Club du Lac Tanganyika de Bujumbura,  la Brasserie BURUNDI BREWERY a procédé au lancement officiel de son nouveau produit – la  bière SOMA BURUNDI -.

La particularité de cette bière, comme l’explique M. Thomas MINANI- l’Administrateur Directeur Général de BURUNDI BREWERY :  cette boisson est spéciale car elle est produite à base de bananes, sans sucre ajouté.  La  bière SOMA-BURUNDI contient 5,5 degré d’alcool dans une bouteille de 50 centilitre (Cl) et se vend au prix de 1500 BIF ( environ  1 USD ) dans les cabarets ordinaires.

Le Vice-Président du Burundi, S.E. Gervais Rufyikiri, en charge de l’économie du pays, était là lors de cette présentation de la  bière locale SOMA-BURUNDI.  S.E. Gervais Rufyikiri a salué la brasserie locale Burundi Brewery pour cette boisson innovante qui montre que les entrepreneurs burundais sont entreprenant. Pour ce dernier:  “c’est un acte de bravoure pour la brasserie Burundi Brewery qui a transcendé la tradition en offrant aux Burundais et au monde entier un produit issu du génie burundais, un mélange d’authenticité et d’originalité”.

L’industrie brassicole burundaise s’imprègne de nouvelles couleurs… La Brasserie BURUNDI-BREWERY est établie à Vyegwa en province Ngozi. La  -bière SOMA-BURUNDIi –  est le fruit des avancées dans la facilitation des investissements au Burundi. Elle révèle aussi que les chercheurs Barundi existent et qu’ils sont productifs. Seul 2 variétés de bananes (FIA17 et FIA25)  peuvent servir à la fabrication  de la SOMA-BURUNDI …

DAM, NY, AGNEWS, le 23 décembre 2013

Facebook Comments

One comment on “BURUNDI BREWERY lance une bière locale SOMA-BURUNDI

  1. Le Burundi a plusieurs atouts de développement non encore exploré. Voilà des hommes dignes, n’en déplaise aux détracteurs